Une journée dans la vie d’une maman en pyjama

Pas besoin de vous dire que quand on accouche de jumelles, notre vie change du jour au lendemain. Fini, les sorties imprévues et la spontanéité, bonjour la routine. Notre vie se déroule maintenant au rythme des poupons. Voici comment se déroule une journée typique chez les Cournoyer-Hotte. Je tiens à préciser que mes filles ont présentement 5 mois.

4h30 – J’entends des bruits, ça glousse, ça chante, ça gigote. Je sors tranquillement du monde des rêves. C’est quoi ces petites voix? Ah oui! J’ai des bébés dans la chambre d’à côté. Je me lève et vérifie les couches. Évidemment, elles sont pleines. Je les change. Les bébés rient. Les petites filles sont en forme, mais pas moi. Je retournerai me coucher coûte que coûte. Un petit toutou, une suce dans la bouche et hop.

6h30 – Ok, j’avoue qu’il y a des limites à les faire attendre. Je ne suis pas prête à me lever, mais elles commencent à trouver ça moins drôle. Je me lève et met un biberon dans le chauffe-biberon. Je prends la première que je trouve et vais réveiller papa. Pendant que j’en nourris une, il se lève et va chercher l’autre pour la nourrir.

6h45 – Je suis quelqu’un qui a besoin de beaucoup de sommeil. Si je veux survivre à la journée, je dois absolument me recoucher un peu. Heureusement, les filles se rendorment habituellement à cette heure-là. Toute la famille retourne donc dans son lit.

8h – J’entends le café qui coule, la laveuse qui démarre, des rires de papa et des bébés. C’est papa qui démarre la journée. Moi je reste au lit le plus longtemps que je peux.

9h – Papa part travailler. Moi, je me lève pour vrai. Café! Ça prend du café maintenant! Pendant que je me réveille, je vais faire un tour dans la chambre d’Estelle et Béatrice pour voir si elles sont correctes. Tout est sous contrôle. J’ouvre la radio, je finis mon café et fait chauffer un biberon.

9h30 – Qui a le plus faim? Je prend celle qui a le plus l’air d’être sur le bord de s’énerver et lui donne son biberon pendant que l’autre biberon réchauffe. Ensuite, je dépose le bébé dans l’exerciseur et nourrit la deuxième. Après ça, je la dépose dans son parc, avec son toutou préféré.

10h – Je vais un peu sur internet et vérifie si j’ai des messages. Un courriel important? Une job que j’ai oublié de faire? Je suis travailleuse autonome et je travaille à contrat, souvent à partir de la maison. Disons que depuis que j’ai des bébés, des fois j’en perds des bouts. Est-ce que j’ai noté de quoi dans mon agenda? Écrire un article pour Simplement 2… Ah! Ouf! Ça va être le fun ça.

10h15 – Béatrice s’énerve! Vite, il faut agir avant que ça ne dégénère! Changer la couche, se promener dans la maison, donner une suce, donner des bisous, chanter une chanson. Ça va mieux? Pleure, pleure, crie, crie. Ok, ok, tiens, bois un autre 4 oz. C’est peut-être une poussée de croissance.

11h – Ok, tout est calme!!! Je me rassois devant mon ordinateur et écris quelques phrases pour mon article.

11h15 – J’avais oublié que papa avait fait un lavage. Je vais mettre le tout à la sécheuse et profite de la laveuse vide pour la remplir encore. J’y mets les couches lavables et démarre un rinçage.

11h30 – Je continue à écrire mon article. Estelle s’amuse dans l’exerciseur et Béatrice s’est endormie.

12h – J’ai un flash! Merde! J’ai oublié de vous laver hier! Hop hop, au bain! Je les lave une après l’autre. Ensuite, un peu de crème et même un peu de parfum de bébé pour le fun.

12h30 – C’est l’heure de manger. Maman commence à avoir faim, mais les bébés passent en premier. J’ai pas le goût de manger pendant que mes filles font une crise de nerfs.

13h – Les deux filles ont mangé. Moi, je cherche ce que je pourrais me mettre dans l’estomac. Il doit bien rester un restant quelque part… Je pogne un tupperware et mange ce qu’il y a dedans.

13h30 – Le rinçage est fini, c’est maintenant le lavage des couches et le pliage des pyjamas qui sont maintenant secs.

14h – Je prends 10 minutes pour prendre un bébé et lui donner des bisous.

14h10 – On continue le travail. Objectif : essayer de terminer l’écriture de l’article avant l’arrivée de papa.

14h45 – Je mets les couches au séchage. Ensuite, un peu de bisous pour le bébé négligé.

15h – Les filles vont vouloir manger dans 30 minutes. Il ne reste plus de biberons. Hop, hop, on stérilise les tétines et on prépare le lait.

15h30 – Manger.

16h – Les couches sont sèches. Je prends le tout et mets la partie absorbante d’avance dans la couche pour qu’elles soient déjà prêtes à être utilisées.

16h15 – Ok, je suis à bout de changer des couches (j’ai oublié de mentionner que dans tout ça, il doit y avoir à peu près un changement de couche par bébé par heure). Au diable l’environnement! Mettons que les couches jetables sont pas mal plus absorbantes. De toute façon, la poubelle est déjà pleine et je ne veux pas déjà faire un autre lavage. J’utiliserai donc des couches jetables jusqu’au lendemain matin.

16h30 – Papa devrait arriver dans environ une heure. Je me dépêche de terminer mon article pour Simplement 2. On passe tellement peu de temps ensemble, que je ne vais quand même pas passer la soirée devant mon ordinateur! Allez, écris, écris tout ce qui te passe par la tête.

17h15 – Je relis mon article en diagonale. Ce n’est pas de la grande littérature, mais il ne semble pas y avoir de faute d’orthographe. C’est ben correct. Je le planifie pour lundi, 6h du matin.

17h30 – Papa revient de travailler et il est passé à l’épicerie acheter plein de bonnes victuailles. On n’est pas riches, mais on mange bien! Je prépare des biberons pour la soirée et pour la nuit. Ensuite, je m’amuse un peu avec les bébés pendant qu’il commence à préparer le souper.

18h30 – Le souper va être prêt bientôt, mais il faut aussi nourrir les bébés. On s’arrange pour que les filles boivent avant de s’installer à table. Comme ça, on peut manger sans être stressés.

18h45 – Les filles ont  bu, on peut manger.

19h15 – On regarde la télé ou on écoute de la musique avec les petites filles. On trippe en famille.

20h – Les filles se sont endormies. On passe un peu de temps en couple. On parle de notre journée, on regarde un documentaire sur le net, quelque chose du genre.

21h30 – Encore besoin de boire! Dernier biberon de la journée. Le prochain est autour 6h30 le matin. On change les couches, on les nourrit, on change le pyjama et on les met dans leur gigoteuse. Bisous, bisous, bonne nuit les filles.

22h – Faudrait bien que je change de pyjama!

22h01 – Je me suis changée en deux temps, trois mouvements. La douche sera pour demain (ouin, j’avais oublié ça, mais là je suis trop fatiguée). C’est l’heure de regarder les nouvelles en buvant une coupe de vin pour relaxer. C’est un des avantages de ne pas allaiter.

23h – La journée est terminée. Bonne nuit chéri et… à tantôt!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s