Cru ? vous avez dit cru ?!

L’alimentation vivante (ou raw food) consiste à consommer les aliments le moins transformés possible dans le but de garder toutes les enzymes présentes. Les aliments utilisés sont idéalement biologiques et ils ne doivent pas être cuits à une température plus élevée que 40 °C. Les bienfaits de cette alimentation sont assez nombreux : ça favorise l’élimination des toxines et mucus, renforce le système immunitaire, rééquilibre le PH du corps, protège de certaines maladies (cancer, diabète, arthrite, etc.), augmente la quantité d’oxygène dans le corps, elle est riche en antioxydants, facilite la digestion, donne de l’énergie et j’en passe. C’est surtout pratiqué par les végétariens et les végétaliens, mais il est possible d’y intégrer certains poissons et certaines viandes s’ils sont consommés crus. Il existe maintenant une panoplie de livres de cuisine et de formations pour ceux et celles qui désirent devenir des crudivores! C’est une mode relativement jeune au Québec, mais elle est présente aux États-Unis depuis un bon moment déjà. Le fait que certaines célébrités comme Demi Moore, Jason Mraz et Alicia Silverstone soient des crudivores avouées a grandement contribué à sa popularité!

Par contre, il y a certains points négatifs à l’alimentation crue comme les risques de carences, surtout avec les vitamines B12 et D. Il faut donc s’assurer de consommer des aliments comme des boissons de soya enrichies pour la vitamine D et des aliments comme des algues pour la B12, car elle se retrouve presque qu’exclusivement dans la viande animale. Aussi, certains fruits et légumes offrent leur plein potentiel nutritif lorsqu’ils sont cuits, comme la tomate. Ça peut également être très demandant en temps, si par exemple vous faites germer vos graines. Et c’est assez couteux parce qu’il faut s’équiper en conséquence et beaucoup de produits sont uniquement disponibles dans les magasins d’aliments naturels.

Personnellement, je pense qu’une bonne solution consiste à être crudivore à temps partiel! Certaines recettes sont faciles à faire et requièrent un minimum de temps et d’ingrédients. Il est possible d’intégrer certaines recettes et habitudes alimentaires dans notre vie quotidienne! Surtout l’été, une bonne soupe froide durant une canicule comment espérer mieux! Je vous mets une recette qui a fait un malheur auprès de mes petits (et en plus, elle se fait très rapidement), et que j’ai trouvée sur cet excellent BLOG! Enjoy 🙂

Fudge choco-coco-noix

  • 1 1/2 tasse (375 ml) de noix de Grenoble (non trempées)
  • 1 tasse (250 ml) de noix de coco
  • 1/4 (60 ml) de tasse de cacao (régulier ou cru)
  • 1/3 (80 ml) de tasse de nectar d’agave (ou sirop d’érable)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) d’huile de coco vierge fondue (optionnelle)
  • pincée de sel

Moudre les noix et la noix de coco dans un robot culinaire avec la lame en “S” ou, par petites quantités, dans un moulin à café. Ne pas laisser tourner trop longtemps, c’est bien bon même s’il reste de petits morceaux de noix.

Mélanger les noix de Grenoble moulues et la noix de coco moulue elle aussi dans un bol, avec le reste des ingrédients. Il peut être nécessaire d’utiliser les mains pour bien homogénéiser.

Presser le fudge dans une assiette légèrement huilée et laisser prendre au moins une heure au frigo. Couper et déguster! Les restes se conservent au frigo ou même au congélateur.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s