Le manque de sommeil chez les parents… les dommages corporels et psychologiques si rattachant!

Ce matin je me suis levée avec cette idée de « tune » dans la tête sur la musique d’une artiste que j’aime beaucoup : Meredith Brooks – It Don’t Get Better

WOKE UP THIS MORNING WITH MY HEAD STILL HURTING; HEARTBURNS ARE PRESENT AND MY BACK IS ACHING………. I’M 38 YEARS OLD AND FEELING LIKE NINETY…. WHY CAN’T I HAVE  DECENT NIGHTS OF SLEEP LIKE ANY?  CAUSE I’M THE MOTHER OF 4 WITH 3 YEARS OLD TWINS….  CAUSE I’M THE MOTHER OF 4 WITH 3 YEARS OLD TWINS….

insomnie

Alors que je rêvais de maternité mes amies étaient quasiment toutes enceintes.  On discutait souvent de leurs grossesses et le sujet qui revenait le plus souvent était leurs craintes face à la maternité.

Pour la plupart, elles avaient peur de na pas être une bonne mère; de ne pas comprendre les besoins de leurs bébés; de ne pas en prendre soin comme il faut; de ne pas savoir quoi faire et quand; de ne pas être à la hauteur de la tâche de maman.  Elle me demandait alors : Et toi?  Qu’est-ce qui te fais peur à l’idée d’avoir un jour un bébé?

Le manque de sommeil…  que je leur répondais.  Eh oui, vous avez bien lu.  Ma plus grande peur face à la maternité était de manquer de sommeil.

Avant de devenir maman, je dormais une moyenne de 10 heures par nuit.  Je n’étais pas une fille qui avait une vie de soirée très trépidante puisque si je voulais bien fonctionner le jour, je me devais de me coucher tôt.  Je me couchais donc entre 21h, 21h30 afin de me lever vers 7h pour me préparer pour le boulot.  Si je sortais pour une quelconque raison et que je me couchais plus tard, je devais récupérer la fin de semaine sinon je tombais malade; j’attrapais le rhume, une amygdalite, une gastro, un streptocoque, une infection d’urine… tout ce qui passait dans l’aire.  Alors vous pouvez bien comprendre que j’avais une peur bleue de ne pas réussir à fonctionner avec un bébé.

Arrive alors NUMERO UNO!  Un petit bébé tout rose, tout mignon mais qui ne dort pas…  NUMERO UNO a souffert d’intolérances aux protéines bovines et avant de la découvrir il avait pratiquement 4 mois.  Donc 4 mois de pleurs constants et de crises de vomissement…  J’étais crevée.  Par contre, mon système semblait tenir le coup.  Je n’ai pas été malade du tout durant ce temps.  Enfin on trouve le bobo et on commence enfin à dormir un peu la nuit.  Je dis bien un peu car NUMERO UNO n’a jamais fait ses nuits avant d’avoir 7 ans…  eh oui!  Alors qu’il a 6 mois je tombe enceinte de NUMERO DOS.  J’angoisse vraiment à l’idée d’un deuxième bébé qui m’empêchera de dormir encore plus.

NUMERO DOS sera mon sauveur.  Il dort!  Il dort ses siestes le matin et l’après-midi sans problème et fait même ses nuits à partir de 4 semaines.  WOW!  Je récupère un peu.  Par contre, NUMERO UNO ne dort toujours pas plus…  Mais mon système tient toujours le coup!

Retour au boulot!!!  Je dors encore moins.  Par contre, je fais remarquer à mon Roméo que mon corps semble s’être habitué à ne dormir que 6 à 7 heures par nuit.  Je fonctionne quand même bien.  Je ne me sens pas aussi bien qu’avant mais je ne m’écroule pas non plus.

Les années passent et arrive les jumeaux.  ET BANG!  De 6 à 7 heures de sommeil par nuit, on passe à 4 à 5 heures.  Mes jumeaux ont un cycle de sommeil très différent l’un de l’autre.  J’ai dû travailler très fort pour les mettre sur le même  horaire.  NUMERO SEIS dort à merveille.  C’est un petit loir.  NUMERO SIETE quant à lui ne dort pas beaucoup.  C’est un peu une réplique de NUMERO UNO…  Il ne fait pas encore ses nuits à 3 ans, ses siestes sont de courtes durées et il arrive souvent qu’il souffre d’insomnie.  Tous les tests médicaux sont négatifs.  Il ne souffre de rien.  C’est simplement un enfant qui n’a pas besoin d’autant de sommeil que les autres.

Depuis maintenant 10 ans mes nuits sont passées de 10h à 6h et à 5h en moyenne.  Mon corps s’est acclimater et a survécu.    Je ne suis pas plus malade que les autres.  Mais depuis 6 mois j’avoue que je trouve ça très difficile.  Je me sens fatiguée, épuisée même.  Autant physiquement, que mentalement, qu’émotionnellement.  J’ai de la difficulté à me concentrer.  Je n’arrive plus à retenir les choses, ma mémoire est défaillante.  De la super maman à l’ordre et  organisée, je suis devenue la femme toujours perdue et sans organisation.  Je n’ai plus de patience.  Tout me tombe sur les nerfs.  Je suis intolérante aux bruits, intolérante aux traineries, intolérante aux attentes et retards…  Je ne me reconnais plus.  Mon visage a vieillit de presque 10 ans en quelques mois, mon corps ne m’écoute plus du tout, je n’arrive pas à perdre une once de graisse car tout ce que je mange est stocké pour me fournir l’énergie nécessaire à ma survit, de plus, je me retrouve à fouiller dans le garde-manger à la recherche de sucrerie alors que j’ai toujours renier les desserts au profit de la bouffe salée (et pour ceux qui ne croit pas que la fatigue a un lien avec le poids :allez donc lire cette nouvelle en cliquant ici.  Oh j’ai bien appris qu’on ne meurt pas de dormir 5h par nuit durant des années mais à quel prix?  Je ne suis plus moi-même…

Alors que toutes mes amies ont eu leurs bébés et surpassées leurs peurs en se rendant compte qu’elles sont tout à fait capable d’être de bonnes mamans, moi je reste dans le néant car ma plus grosse hantise est toujours le manque de sommeil et malgré que je me sois rendue compte qu’on n’en meurt pas, je n’aime tout de même pas le résultat final.

J’ai tenté de trouver sur la toile des façons de récupérer ce sommeil qui me manque tant.  À part le fait de dormir des nuits d’un MINIMUM de 7 heures ININTERROMPUES, il n’en existe pas.  Les siestes peuvent être d’une certaine utilité mais ne compenseront jamais pour le manque de sommeil continu durant la nuit.

Alors à toutes les mamans et futures mamans qui s’interrogent sur comment faire pour ne pas devenir exténuées si vous avez un ou des bébés qui ne dorment pas, je vous dis, trouvez-vous une aide à la maison qui pourra faire quelques nuits par semaine au début de la vie de bébé et ensuite, tentez de mettre votre conjoint à contribution; c’est-à-dire que papa aussi peut prendre la charge d’aller recoucher ou encore d’aller bercer les enfants et les réconforter durant la nuit.  Ainsi, maman pourra au moins dormir 3 à 4 nuits complètes par semaine.   Ce sont les seuls trucs que j’ai pu trouver…

Sur ce, je vous dis BONNE NUIT!

Alie –xxx-

Advertisements

5 responses to “Le manque de sommeil chez les parents… les dommages corporels et psychologiques si rattachant!

  1. Ouch! Je suis triste pour toi! En effet, avoir des jumeaux, ça doit être assez difficile sur le nombre d’heures de sommeil… C’est certain que le manque de sommeil est dévastateur, mais si je peux me permettre, est-ce que vous avez eu un bilan de santé dernièrement? Juste pour vous assurer que tout a été vérifié… Bon, c’est certain que je fais de la projection, mais votre description me fait un peu penser à ma dépression et à mon hypothyroïdie! (Mais je n’ai pas de jumeaux, alors je peux bien parler!)

    Sinon, je viens de lire ce petit article illustré sur les siestes, et j’ai bien aimé!
    http://www.boston.com/bostonglobe/ideas/naps/
    (Mais comme vous dites, les siestes ne compensent pas totalement pour le manque de sommeil la nuit…)

  2. je te comprend tellement !! pour moi aussi ma peur était de ne pas dormir!!puisque durant mes 3 grossesses je faisais de l’insomnie .. ma deuxieme a pas été si pire sur les dodos elle se levais au 3 a 4 hr.. mais ma derniere me lachepas dun poil ..elle pouvais passé 2 hr apres le boire sans dormir etquand elle sendormais il ne restais que 1 hr avant son prochain boire et déjà que jai beaucoup de misere a me rendormir aussitôt que je fermais les yeux cetais lheure du boire.. puis maintenant ellea 20 mois et la seul manière de lui faire faire ses nuits cest de dormir avec elle !! et du poids j’aimerais bien en prendre aussi puisque avec les 3 fillespuis le garcon a mon conjoint le travail et les tache de la maison.. bien difficille de faire grimper plus haut que 100 lb..

  3. Je n’ai pas autant d’enfant que vous mais… mon rruc à moi aller dormir au sous-sol une nuit sur deux l’autre nuit est prise en charge par papa une nuit sans se réveiller c’est meeerrrveillllleuxxxx.

  4. Je reviens d’un congé de maladie du boulot………..mon grand a le syndrome de la tourette et ne dort pas la nuit, il vient nous poser des questions, exprimé, les jumeaux qui se réveillaient pour des tites niaiseries a ca été le ZOO 3 ans de temps ici, et c’est la que je viens de tomber. Cet arret de maladie c’Est ce qui m’a fait le plus grand des bien. Me coucher de 10 a 2h00 pm des siestes en profondeur!!!
    Ma mere m’avait toujours dis: On jour ca va être moins pire…… elle avait raison mais on connaissait juste pas ce soir!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s