La préadolescence

Selon Wikipedia, la préadolescence est une période du développement humain se situant entre l’enfance et l’adolescence.  Cette période se termine généralement au début de la puberté mais peut aussi se définir comme se terminant au début de l’adolescence.  Généralement les dictionnaires définiront la préadolescence entre 10 et 13 ans.  Elle peut par contre s’étendre entre 9 et 14 ans.

Plusieurs parents avaient demandés que nous parlions d’autre phase de vie que celles des bébés dans les articles de Simplement 2.  Comme je suis la seule, mise à part Vanessa qui elle a un jeune garçon de 5- 6 ans) ayant des enfants plus vieux il me revient donc généralement d’aborder les sujets touchant les plus vieux.

8X10_Tyler et Zackary 2013-05-14Ce mois-ci j’aborde donc une phase assez ingrate de la vie, la préadolescence.  Chez-nous, deux garçons sur quatre vivent la préadolescence.  Quel calvaire!  Je qualifierais de passe ingrate cette phase chez-eux car ils ne sont ni assez vieux pour être FULL-ADO ni assez jeune pour être ENFANT.  C’est une passe difficile.

Je vois souvent UNO qui regarde avec envie un jeu de petit mais qui ne s’amuse pas avec pour ne pas que les autres autour rient de lui.  De même, je retrouve souvent DOS caché dans sa chambre en train de jouer avec des jouets qu’il a dérobés aux jumeaux et cachés dans son armoire.

Au Noël dernier, les PRE-ADO de chez-nous ont eu un PS3 comme cadeau.  Ils ont aussi reçu chacun un cadeau qui concerne leur passion respective.  Mais j’ai bien remarqué l’envie dans leurs yeux alors que les jumeaux déballaient des jouets comme un « weed-eater de Home Dépôt », des hélicoptères qui grondent et fouettent l’aire de leurs palmes alors que les jujus les promènent partout dans la maison en courant et criant VROUM VROUM… , des bonhommes Play Mobil, etc…   Ils auraient aimé eux aussi recevoir des jouets du genre même si en même temps, ils auraient trouvé ça très BÉBÉ!

À la préadolescence, les enfants commencent à vivre les changements hormonaux.  Petits poils sous les aisselles, odeur désagréable après un sport…  Ils commencent à vivre leur puberté.  Ils deviennent de petits hommes mais veulent tout de même rester de petits enfants.  Ils argumentent…   AYOYE!

Comment faire pour gérer tout ça afin de leur rendre la transition plus agréable? Et de ne pas avoir envie des enfermer dans leur garde-robe jusqu’à leur 18 ans?

Premièrement, il ne faut pas baisser la garde.  Les valeurs restent les mêmes.  Ce qui n’était pas permis à l’enfance ne l’est pas plus à la préadolescence.  Donc, ce n’est pas parce qu’il te pousse du poil sous les bras que tu commenceras à envoyer promener tout le monde dans la maison.  Ce n’est pas parce que tu vis des frustrations que tu commenceras à frapper sur tout ce qui bougent.  L’argumentation c’est bien mais pas sur TOUS les sujets.

J’ai fouillé sur le net afin de trouver des trucs pour vous aider chers parents et nous aider ici aussi car disons que les temps sont difficiles…  malgré que plusieurs articles parlent des conséquences physiques de la préadolescence, je n’ai pas trouvé grand-chose sur le « comment dealer avec le pré-ado ».  Seul un article de Nanny Secours a retenu mon attention.

Je vous suggère fortement la lecture de celui-ci en cliquant sur le lien Nanny Secours.  J’ai bien aimée la façon dont on nous suggère d’écouter plutôt que de dialoguer.  Nos enfants ont souvent des choses à dire et comme nos horaires sont toutes tellement chargées, il arrive souvent qu’on ne les écoute que d’une oreille et même pire, qu’on leur réponde «  pas tout de suite, je suis occupée »…  Il faut aussi continuer à jouer avec eux.  Même s’ils grandissent, ils sont encore petits et ont besoin de ce temps avec nous.  Il faut les respecter.  Oui je sais, c’est difficile de voir son garcon partir pour l’école avec les culottes aux genous mais si ça lui prend ce style pour se sentir à l’aise, qu’à celà ne tienne, achetez-lui une bonne ceinture pour que le fond de culotte ne tombe pas plus bas…  Dites lui que vous l’aimez.  Peu importe qu’il soit enfant ou préado ou même adulte, ce faire dire JE T’AIME c’est capital et nécessaire.

Alors à part instaurer des règles d’hygiènes et des règles fermes de vie, il semble que l’écoute, le respect, l’attention et l’amour soient les meilleures façons de passer au travers cette période ingrate dans la vie de nos enfants.

PS : Pour ceux et celles qui ont des minis à la maison en plus de leurs maxis, indiquez donc à vos préados que s’ils jouent avec leurs petits frères et sœurs, ils pourront bénéficier des jeux d’enfants sans avoir l’air des bébés.  Aux yeux des autres, ils auront de plus, l’aire de supers grands frères sœurs en s’occupant de leurs minis…

Comme la fin de l’année scolaire approche, espérons que ces conseils aideront à ce que les vacances se déroulent dans la joie et non dans les crises constantes… et sans fins!

Alie -xxx-

Advertisements

One response to “La préadolescence

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s