La province de Québec: grande championne équestre au Canada!

902001_affinityMais qu’ont donc les Québécoises à tant utiliser les étriers de la salle d’accouchement? Serait-ce une réelle préférence des femmes ou une nécessité médicale qui contribue à sauver des vies? Et bien, laissez-moi élucider pour vous cette question philosophique : ce n’est ni l’un, ni l’autre!

Il a été prouvé mainte et mainte fois que la pire position pour accoucher était le décubitus dorsal et/ou la position semi-assise avec les pieds dans les étriers. Même la SOGC en parle sur son site web! Ils écrivent, noir sur blanc, que la femme enceinte devrait pouvoir choisir la position dans laquelle elle est le plus confortable pour accoucher. Pourtant, la province de Québec arrive en première position en «gynécologie équestre» au Canada avec une utilisation à près de 80% des étriers lors de la phase de la poussée.Québec, la championne équestre2

Si les sages-femmes sont prêtes à faire nombre d’acrobaties pour s’adapter à leurs clientes, les médecins eux, n’y sont pas préparés dans leur formation. Et il faut les comprendre. En premiers soins, en soins infirmiers et fort probablement en médecine également, on apprend aux étudiants à préserver leur intégrité physique pour pouvoir être en mesure d’aider le plus de gens possible. Ainsi, les infirmières montent et descendent les lits pour que ceux-ci soient à une hauteur acceptable pour ne pas qu’elles aient à se baisser le dos et les secouristes ne font pas de déplacement qui ne sont pas nécessaires. Dans cette optique, il est donc normal qu’on demande à la parturiente de se descendre encore un peu les fesses sur le bord du lit d’accouchement afin que le médecin soit bien confortable pour procéder à la délivrance. Mais, en tant qu’accompagnante à la naissance qui prône l’adaptation du professionnel à la femme enceinte et non pas à l’adaptation de la femme enceinte à son professionnel, suis-je pour autant pour une mise en danger de mon intégrité physique? Bien sûr que non! Je crois sincèrement que l’on peut faire les deux… avec un peu d’imagination. Quand une infirmière entre dans une chambre et voit une accompagnante debout dans le lit en train de faire des suspensions à sa cliente, elle ne comprend pas que c’est justement pour jumeler le confort de sa cliente et sa sécurité que l’accompagnante agit de la sorte… Pour sa part, l’infirmière ne voit qu’une manœuvre étrange qu’elle n’a jamais vu et qu’elle juge un peu trop hors de sa zone de confort…

Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de plus beau au monde que de voir un médecin à quatre pattes dans une salle d’accouchement avec une lampe de poche pour suivre l’avancement du travail de sa cliente qui, pour son propre confort et de son propre chef, a décidé qu’elle ferait ça accroupie devant son lit avec son conjoint qui la tient en suspension derrière elle. Mais si une urgence survenait? Et si le bébé restait coincé? Et si… et si! Le médecin pourrait mieux intervenir si la femme était gentiment couchée sur le dos dans son lit, non? Il pourrait lui sauver la vie et celle de son bébé! À cela je répondrais qu’une urgence obstétricale n’est que très rarement urgente à la seconde près. Qu’est-ce qu’une petite minute pour se positionner en vue d’une manœuvre quand on sait qu’à partir du moment où une césarienne est jugée nécessaire il faut en moyenne un délai de 30 min pour réunir une équipe?

Il n’y a que très peu de situations où il est vraiment préférable de se mettre en position gynécologique pour la poussée. En fait, même quand le bébé est coincé, il est préférable que la maman bouge et change de position durant la poussée pour favoriser justement le passage du bébé.

Choisir sa position pour accoucher est un droit et d’autres provinces au Canada ont commencé à le comprendre…  Selon la dernière enquête canadienne sur l’expérience de la maternité, au Yukon, par exemple, on note le taux le plus faible d’utilisation du décubitus dorsal avec un peu plus de 20%, suivi de l’Île-du-Prince-Édouard avec plus ou moins 25% et les Territoires du Nord-Ouest avec plus ou moins 35%. L’Ontario et le Québec font piètre figure avec leur 50% et 60% respectifs!

Mais qu’en est-il pour la grossesse gémellaire? Il semblerait que toutes les femmes ne sont pas égales quant aux droits des femmes enceintes. Dans plusieurs pays, les femmes enceintes de jumeaux peuvent accoucher sur le côté, accroupi, à quatre pattes, dans l’eau, à la maison… même si bébé 1 est en siège! Mais ce n’est évidemment pas le cas au Québec! Quand on sait que près de 80% des Québécoises enceintes d’un seul bébé accouchent les pieds dans les étriers, même si je n’ai pas trouvé de statistiques à ce sujet, je serais portée à dire que 99% des gémellipares accouchent en position gynécologique… Mais pourquoi?, serez-vous tenté de me demander… «Parce que c’est des jumeaux, madame!» (vous verrez au cours de mes chroniques que je vais souvent utiliser cette petite phrase qu’on m’a servie un peu trop souvent à mon goût pendant ma propre grossesse gémellaire…)

Si j’étais une féministe extrémiste, je serais tentée de dire que c’est de la discrimination envers les femmes enceintes de jumeaux. Or, je ne suis pas une féministe extrémiste… mais quand même! Ça y ressemble drôlement non? Oui, il y a plus de risques lors d’un accouchement gémellaire. Oui les chances que l’équipe médicale ait à intervenir sont plus élevées… mais est-ce une raison suffisante pour obliger les femmes à se mettre dans, je le rappelle, la pire position pour accoucher? Parce que… tant que tout va bien… tout va bien, non?

Karine Forget
Accompagnante à la naissance
Cours prénatal gémellaire
www.karineforget.wix.com/accompagnante

Sources :
Agence de la santé publique du Canada, Ce que disent les mères : l’Enquête canadienne sur l’expérience de la maternité, Ottawa, 2009. < http://www.santepublique.gc.ca/eem >

Association pour la Santé publique du Québec; droits des femmes enceintes < http://www.aspq.org/documents/file/3-grossesse-et-accouchement-droits-des-femmes.pdf >

Advertisements

One response to “La province de Québec: grande championne équestre au Canada!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s