Les biberons – première partie

DSC05416Les biberons – partie 1, ou comment trouver l’information qu’on ne veut pas nous donner

Cet article je l’ai en tête depuis longtemps. C’est peut-être même l’histoire derrière cet article qui a été initiateur de tout le projet de ce blog. Je parle ici des biberons. Loin de moi l’idée de démarrer une guerre de commentaires allaitement versus biberon ou de créer un débat de société à la Mahée Paiement (pour ceux qui n’étaient pas sur notre planète québécoise en octobre, voir cette campagne de pub qui a créer tout un débat). Je veux simplement informer les mamans qui ont tout entendu sur l’allaitement et absolument rien sur le biberon. Vous devinerez qu’il n’y a pas si longtemps, c’était mon cas.

Pendant mes cours prénataux, j’ai eu le malheur de poser une question. Après 4h de cours sur l’allaitement, à la fin de la deuxième rencontre sur le sujet, j’ai osé lever la main et demander « hum, pour celles qui ne désirent pas allaiter, est-ce qu’on en parlera pendant le prochain cours? ». J’ai littéralement lu l’HORREUR dans les yeux de l’infirmière…non, il n’y a pas de cours sur les biberons, si vous voulez de l’information, ce sera en rencontre privée…oui mais, beaucoup de maman allaitent au début et finissent par donner le biberon non? Et les mamans qui sont indécises, elles veulent sûrement entendre parler de la différence entre les deux types d’allaitement non? Et bien non Marie-Michèle. Tu es la seule qui ne rêve pas d’allaiter (aussi appelée BFF du diable en 2013), tu es la seule qui veut connaître comment ça marche les biberons et tu es la seule qui tout au long de sa grossesse répondra « je ne sais pas encore » lorsque la question de l’allaitement tombera. Je sais très bien que je ne suis pas la seule, mais c’est vraiment comme ça qu’on se sent.

Alors j’ai cherché et voici ce que j’ai trouvé, mes conseils et les produits que j’utilise :

1 – Les différents types de biberons

Bon voilà, on décide qu’on n’allaite pas ou qu’on arrête pour x raison, donc ça prends des biberons. Nos amis des prochains mois sont en vente dans plusieurs magasins et pharmacies, en fait, on en trouve partout. Les marques les plus souvent retrouvées sur le marché sont Avent, Playtex, Gerber et Born Free. Les critères d’achat diffèrent d’une famille à l’autre. Est-ce que vous n’aimez pas lavez la vaisselle et désirez des biberons avec sacs jetables? Est-ce que vous avez une conscience écologique et préférez des biberons lavables? Combien voulez-vous payer pour vos biberons? Voilà de bonnes questions à vous poser, par contre sachez tout de suite, comme beaucoup de choses avec les bébés, ce n’est pas vous qui choisirez, mais bien vos bébés.

Il est conseillé d’essayer différents types de biberons lors du retour à la maison pour que vous puissiez acheter une plus grande quantité de ceux que vos bébés ont choisit. Enlevez donc ça tout de suite de votre liste de cadeau de shower.

Les hôpitaux travaillent avec des biberons jetables avec tétine emballées séparément. Ces biberons sont normalement très petits, si ma mémoire est bonne, ceux utilisés à l’endroit ou j’ai accouché ont une capacité d’environ 50-60ml chaque. Vous aurez probablement le droit d’en apporter 1 ou 2 à la maison, mais soyez prêts pour l’arrivée de vos bébés avec 2-3 sortes de biberons différents. Certaines compagnies envoient des échantillons ou des biberons de 4oz pour essai, servez-vous en avant de vous lancer dans l’achat du kit complet. Pour ma part, j’ai essayé 3 marques faciles à trouver : Avent, Playtex (avec sac jetable) et Nuk de Gerber. Les 3 premiers boires à la maison, mon beau brun et moi avons essayé les 3 types de biberons et le choix était assez clair : les Avent ont gagné la course. Vous verrez la différence par la prise des bébés et la facilité à boire. Si vous n’en voyez pas, alors choisissez le biberon qui vous conviennent le mieux à vous! Je ne crois pas que je sois la meilleure personne pour vous vendre une marque en particulier, vous aurez un minimum de recherche à faire de votre côté selon vos besoins pour déterminer quel sera le meilleur choix. Gardez en tête que les arguments marketing concernant les systèmes anti-colliques ou les tétines ressemblant le plus au sein ne sont aucunement prouvés scientifiquement.

2 – La taille du biberon

Côté taille, il existe plusieurs formats, mais n’oubliez pas que votre bébé boit présentement une petite quantité de lait, mais que celle-ci augmentera rapidement dans les prochains jours. Est-ce que votre biberon de 4oz vous sera utile longtemps? Peut-être pas. Pour ma part, j’ai acheté dès le début des biberons pouvant contenir 9 oz. Même si mes filles ne buvaient pas beaucoup au début, je mettais simplement une petite quantité de lait dans le biberon. La prise du biberon n’est pas moins bonne que celle de 4oz, donc pas vraiment de problème de ce côté là.bib mmt

3 – Le matériel du biberon

Il existe des biberons de verre et de plastique. Le plastique est incassable et léger, mais un peu moins résistant aux stérilisations. Le verre est plus facile à nettoyer et résiste mieux à la stérilisation, mais peut devenir dangeureux quand votre bébé est plus vieux et commence à tenir lui-même son biberon (pourrait se casser si votre enfant l’échappe).

Les biberons que vous trouverez en magasin ne sont pas fait de Polycarbonate. Pour celles qui ont entendu parlé du bisphénol A, il est libéré par ce plastique et interdit au Canada donc aucun soucis à se faire pour nos poupons. Pour plus d’information concernant le BPA voir le lien à la fin de cet article.

4 – Les types de tétines

Plusieurs types de tétines existent selon le biberon que vous choisirez. Il y a différents débits offerts puisque votre bébé de 3 semaines ne boit pas aussi vite qu’un bébé de 6 mois. Vous aurez donc à choisir si vous voulez un débit lent, moyen ou rapide. Vérifiez avec l’hôpital avant de partir quel type de tétine ils utilisent pour votre bébé. Ne faites pas la même erreur que moi, les jumelles buvaient avec des tétines régulières à l’hôpital et en arrivant à la maison nous avons utilisé des tétines lentes sans le savoir. Résultat: un boire qui dure 1h00 et 2 bébés pas heureuses du tout. Normalement, on utilise le débit lent pour nouveaux-nés, régulier ou moyen pour les bébés de 3-6 mois et rapide pour les 6 mois et plus. Lorsque votre enfant grandit, il voudra boire plus rapidement. Surveillez les signes comme un enfant qui joue avec la tétine de son biberon, semble fatigué de boire, désintéressé… ce peut-être le temps de passer à une tétine plus rapide. Au contraire, si votre bébé s’étouffe lorsque vous lui donnez le biberon, la tétine est peut-être trop rapide.

Lorsque vous achetez vos biberons, ils viennent normalement avec une tétine de type régulier. Vous devrez donc penser acheter des tétines rapides quand ce sera le temps, et je vous conseille de ne pas en acheter trop à débit lent car ça ne servira pas longtemps!

5 – Quantité à se procurer

Les bébés naissants boivent souvent. Combien de biberons se procurer? Cette question est très personnelle et revient à votre style de vie. Si vous n’aimez pas faire la vaisselle et stériliser chaque jour, procurez vous plusieurs biberons. Si votre budget est restreint, procurez vous en seulement quelques un. Les bébés boivent environ 7-8 fois par jour dans les 1-2 premiers mois, donc faites le calcul, 2 bébés 7-8 fois par jour ça donne au moins 15-16 biberons. Évidemment, les boires diminueront rapidement et à 6 mois vous n’aurez besoin que d’environ 8 biberons par jour (lorsque vos bébés boiront 4 fois par jour seulement). Ici, on aime pas la vaisselle donc j’en ai une vingtaine. Par contre, nous avons acheté seulement une dizaine de tétines à débit rapide lorsque nous avons changé et nous les lavons donc plus souvent.

6 – La stérilisation et le nettoyage

L’hygiène des biberons et tétines est extrêmement important pour éviter les bactéries qui pourraient causer les gastro-entérites ou les champignons dans la bouche de votre bébé. Pour nettoyer les biberons, on rince à l’eau froide toutes les parties du biberon en s’assurant de faire passer de l’eau dans le trou de la tétine pour bien enlever les surplus de lait, on lave à l’eau chaude savonneuse à l’aide d’une brosse à biberon et on rince à l’eau chaude. On laisse sécher à l’air sur un linge propre ou sur un support à biberons.

Il est conseillé de stériliser les biberons jusqu’à l’âge de 4 mois (selon notre ami le Mieux-Vivre). La stérilisation élimine toutes les bactéries pouvant avoir résisté au nettoyage. Pour désinfecter, on plonge les biberons, tétines et toutes autres pièces du biberon dans l’eau bouillante pendant au moins 5 minutes. Pour ceux qui ont un lave-vaisselle avec lavage et séchage à haute température vous pouvez aussi l’utiliser, dans le panier du haut. Par contre, les tétines de latex ne vont pas au lave-vaisselle. Vous pouvez aussi acheter des appareils de stérilisation qui vont au micro-ondes, mais encore une fois, vous ne l’utiliserez que quelques mois, donc ce pourrait être un beau cadeau à recevoir ou un achat de seconde main, mais pas nécessairement une priorité. Pour les biberons avec sac jetable, les sacs ne sont évidemment pas réutilisables et vous stérilisez les tétines comme indiqué ci-dessus. Personnellement, j’ai détesté la stérilisation, mais j’ai tenu le coup jusqu’à 4 mois. C’est long et vous devez le faire chaque jour, à vous de décider jusqu’à quand vous désirez le faire.

Ne manquez pas samedi prochain la deuxième partie de cet article, vous y trouverez des trucs pour donner 2 biberons à la fois, comment préparer le lait et le choisir ainsi que des trucs pour le transport!

Liens utiles:

http://www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca/challenge-defi/batch-lot-2/bisphenol-a/study_babybottles-etude_bebe-fra.php

Advertisements

9 responses to “Les biberons – première partie

  1. Nous aurions bien aimés avoir ce genre d’information sous la main. Beaucoup d’argent dépensé pour rien à acheter des tas de biberons et de tétines qui ne faisaient jamais l’affaire… Bon article Marie. Au risque de copier Vanessa, il en aidera surement plusieurs…

  2. BRAVO !!! Votre 2e paragraphe me comble ! Il n’y a pas d’info sur le sujet ! Merci pour toutes les mamans qui pensent ou non toucher un jour le biberon !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s