ahhh les beaux-parents ….

meet the parentsDans le film Meet The Parents, on assiste à la première rencontre entre un homme et ses beaux-parents et c’est un désastre total, tsé the shit hit the fan! Après avoir parlé avec des amies, je me suis rendu compte que ce film, bien qu’exagéré, n’est pas si loin de la réalité. Des questions indiscrètes, des visites à toutes heures du jour et de la nuit, des critiques constantes, de la compétition pour l’attention et l’amour du conjoint et j’en passe. Certains beaux-parents sont tellement pénibles qu’ils font faire des cauchemars à leurs brus et à leurs gendres. Dans ce billet, je vous donne les meilleurs conseils que j’ai trouvés au cours de mes recherches!

La première chose, ce qui revient le plus souvent dans mes recherches, c’est qu’il faut que votre conjoint (e) vous supporte. Même si vous suivez tous les conseils suivants à la lettre, cela ne changera absolument rien si votre tendre moitié n’abonde pas dans le même sens que vous. Vous devez travailler ensemble! Vous êtes sa famille aussi, et votre amour a le devoir de vous écoutez et de remédiez à la situation qui vous gêne, après tout c’est sa famille c’est sa responsabilité de la gérer. Mais pour cela il vous faut parler, dites lui ce qu’il vous déplait, soyez clair, ne laisser pas votre conjoint (e) deviner ce qui vous achale!

Mettre des règles claires avant l’arrivée des jumeaux, ce que vous attendez d’eux, qu’elle va être leur rôle. Parce que souvent les beaux-parents se font une idée de ce que va être leur rôle et ça peut être à des années lumières de ce que vous aviez en tête. Ce conseil est encore plus important si votre belle famille est d’une culture différente. La place qu’occupent les grands-parents varie selon les cultures, alors peut-être qu’ils s’imaginent déjà aménager chez vous pendant 1 an suite à la naissance des enfants et cela serait absolument hors de question pour vous!

Une fois les bébés arrivés, laissez-les s’impliquer dans leurs vies. Ils vont probablement vouloir vous aider, acceptez cette aide (avec des jumeaux on ne peut avoir trop d’aide), mais imposez vos limites! Ce sont vos enfants et vous allez les élever à votre manière, ceci étant dit vous pouvez quand même écouter ce qu’ils ont à dire, ils ont l’expérience d’avoir eu des enfants et peuvent vous donner de bons conseils, mais ne vous faites rien imposer qui vous met mal à l’aise.

Expliquer clairement vos valeurs. Par exemple, vous et votre partenaire êtes athée et pour une raison X vous ne voulez pas que vos enfants aillent à l’église, ça serait une bonne idée d’en parler avec le beau-papa super croyant qui va à l’église tous les dimanches! Ou encore vous êtes végétariens et votre belle sœur pense que vos enfants ont besoin de viandes à tous les repas! Vos valeurs doivent être comprises et respectées par la belle famille. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire de compromis, il y a moyen de trouver un équilibre. Par exemple, vous pouvez laisser grand-papa amener les petits à l’église pour les fêtes spéciales comme Pâques. Bref, n’ayez pas peur d’affirmer vos choix de vie, mais respectez aussi celles de votre belle famille. L’important c’est qu’il y ait une continuité dans l’éducation, que les valeurs que vous tenter d’inculquer à vos enfants ne soient pas tournés contournées ou ignorées quand les petits sont avec vos beaux-parents.

Il y a probablement un million de choses qui vous sépare de vos beaux-parents : l’ethnie, la culture, le statut social et/ou économique, les convictions religieuses ou politiques, les ingrédients dans la sauce spag, etc. Essayez de bâtir sur ce que vous avez en commun plutôt que de voir uniquement ce qui vous différencie. C’est plus facile d’apprécier quelqu’un qui nous ressemble un peu.

Aussi, vous devez être capable de respirer par les 2 narines! Quand une situation s’enflamme et que les esprits s’échauffent, vous devez être capable de prendre du recul et essayer de calmer la situation. Bon, je sais c’est plus facile à dire qu’à faire, mais ça vaut la peine d’essayer si ça peut vous éviter le drame et éviter de mettre votre amoureux (se) dans une situation délicate. Vous pouvez tentez d’avoir des sujets tabous, des sujets que d’un commun accord, vous n’aborderait pas avec eux pour éviter la bisbille.

Malheureusement, il se peut que malgré toutes vos bonnes intentions vos beaux parents ne veuillent pas respecter vos limites et vos valeurs, ils vous dénigrent vous ou votre famille et ne respectent pas les sujets tabous. Si c’est le cas, vous et votre conjoint allez peut-être devoir prendre vos distances pour votre bien et celui de vos enfants. Ce ne sera pas une décision facile à prendre, mais il se peut que se soit nécessaire. Et puis, peut-être qu’une période de temps sans se voir va donner à tout le monde la chance de se calmer et revoir ses positions.

Je finirais en vous rappelant que vos parents sont aussi des beaux-parents et que cela s’applique à eux aussi!  Cliquez ICI pour faire un petit test sur vos beaux-parents, pour le plaisir de la chose! Bonne chance 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s