POURQUOI? PARCE QUE!

POURQUOI2

Les questions posées par les enfants, d’où ça vient? Où ça s’en va? Sont-ils vraiment intéressés ou veulent-ils juste provoquer?

À deux ans on parle.  On parle beaucoup.  On est intéressé par tout… On questionne sur tout.  C’est la période des POURQUOIS!  POURQUOI ci?  POURQUOI ça?  POURQUOI à gauche, POURQUOI à droite, POURQUOI en avant, POURQUOI en arrière, POURQUOI, POURQUOI, POURQUOI??? Cette période était autrefois associée à la période du 3 ans, suite au Terrible Two.  Dû à l’émancipation précoce des enfants qui fréquentent les garderies, cette période de questionnement arrive plus tôt… en même temps que le Terrible Two.  Des heures de plaisir non?

Petite question en passant? Combien de POURQUOI peut-on dire dans une période de 14 heures?  Réponse : un nombre incalculable…

Depuis 6 mois, un de mes jumeaux, NUMÉRO SEIS, a découvert les POURQUOIS.  Tout est propice à un POURQUOI.  POURQUOI le chandail de Diego est bleu? POURQUOI Caillou n’a pas de cheveu?  POURQUOI on doit manger la soupe avec une cuillère?  Pourquoi la sauce à spaghetti est rouge?  Pourquoi y’a de la poussière sur bord du bain?  Pourquoi l’eau de la toilette s’en va? POURQUOI le monsieur a des cheveux gris?  POURQUOI la madame est grosse? POURQUOI mon caca sort dans mes fesses? POURQUOI maman fait pipi sur la toilette? Etc…

Rien ne l’arrête.  Comment peut-il me poser 30 POURQUOIS d’affiler sans même sourciller?  De plus, lorsque je finis par lui dire « Assez, je n’en peux plus. », il m’envoie son frère.  J’ai bien vite compris le stratège puisque NUMÉRO SIETE ne pose généralement pas beaucoup de question.  Lui, il écoute.  Il écoute et emmagasine les informations.

À certaines reprises je me suis prise à me demander si NUMÉRO SEIS ne me posait pas toutes ces questions seulement pour attirer mon attention?  Est-il vraiment intéressé?  Se souviendra-t-il seulement de tout ce que je lui donne comme information?  Me pose-t-il ces questions pour me provoquer ou veut-il vraiment savoir?  Comment en venir à bout, sans devenir folle?

Tout d’abord il faut être bref.  Répondre à chacune des questions favorise le lien de confiance entre l’enfant et vous.  Il devient conscient que vous vous intéressez à lui.  Par contre, il ne faut pas se gêner de lui indiquer que « assez, c’est assez ».  Plutôt que de répondre à des questions par un ton exaspéré ou encore par des « niaiseries », on dit « Maman a assez répond pour maintenant.  On va reprendre les questions plus tard. », ensuite on change le sujet.

À chaque âge correspond ses informations.  Si votre enfant vous pose des questions qui sont hors contextes à son âge, il ne faut pas se gêner de lui dire, « c’est une bonne question mais maman y répondra quand tu seras plus grand ».  Il ne faut jamais répondre n’importe quoi, ceci pourrait briser le lien de confiance établie entre votre enfant et vous.

Il ne faut toutefois pas désespérer.  Cette phase ne dure qu’un temps.  Elle indique que votre enfant s’ouvre sur le monde et qu’il est intéressé par ce qui l’entoure.  Et paraît qu’un jour, lorsque nos enfants deviendront adolescents, on recommencera la période des “POURQUOI”?!?!  POURQUOI faut que je rentre à 10h?  POURQUOI mes amis ont toujours le droit et pas moi?  POURQUOI je peux pas prendre le « char »?

Je vous souhaite une belle fin de semaine, remplie de POURQUOI et de PARCE QUE…

Alie –xxx-

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s