Intolérance aux protéines bovines

Suite à une question parue sur notre page Face Book du regroupement Couvée de jumeaux je tenterai d’éclairer celles dont les enfants souffrent d’intolérance aux protéines bovines.

IMG_1449

Alors que NUMERO UNO avait quelques mois, j’ai consulté car il pleurait constamment.  Je vous passerai des détails d’attente de la consultation et de ce que j’ai du faire pour l’avoir mais tout de même j’ai réussi à voir un médecin qui a trouvé que NUMERO UNO souffrait d’intolérances aux protéines bovines. 

Si votre enfant présente les symptômes suivants, il serait important de consulter :  Rougeurs après les boire, surplus de muqueuses et difficultés respiratoires après le boire, mal de ventre intense après les boire, régurgitations ou vomissements après les boire, ceci peut aller jusqu’au prochain boire.   En cas d’intolérance très grave, il se peut qu’il y ait du sang dans les selles. 

Dans le cas de NUMERO UNO, il pleurait constamment entre les boires et vomissait du lait caillé au boire suivant…  Il avait des rougeurs et ses selles étaient sanguineuses.  Comme c’était il y a 9 ans, les médecins étaient moins portés à diagnostiquer de telles intolérances et les rendez-vous étaient très difficiles à avoir.  S’il avait été vu plus tôt, il ne se serait probablement pas rendu au sang dans ses selles, ce qui veut dire que son estomac était tellement irrité qu’elle saignait entre les boires.

Nous avons donc commencé le lait maternisé NUTRAMIGEN – sensiblement comme l’ALIMENTUM.  Celui-ci a des protéines qui sont prédigérées et qui facilite la digestion des bébés afin d’éviter les problèmes de reflux, d’indigestions, d’intolérances.

Afin de s’assurer que NUMERO UNO ne souffrait pas d’allergie alimentaire, nous avons effectué vers l’âge de 9 mois des tests chez l’allergologue.  Comme il a été clairement indiqué qu’il n’avait pas aucune allergie, nous avons débuté l’introduction des produits laitiers à partir de 12 mois.

Je vous indique donc à quel rythme et dans quel ordre nous avons introduit les aliments.

J’ai commencé par l’introduction d’une cuillère à thé de lait dans les patates pilées.  Nous n’avons noté aucune réaction.  J’ai continué en ajoutant de plus en plus de lait aux patates durant les 3 semaines suivantes.  Comme il n’y avait toujours aucune réaction nous avons passé au stade suivant.

À 13 mois, j’ai commencé à ajouter du lait de vache dans le biberon de Nutramigen.  Une cuillère à thé dans un biberon 8 oz.  Aucune réaction.  Au bout de 72 heures se fut une 2e cuillère à thé dans le biberon et ainsi de suite.  La durée de conversion du biberon fut de près de 3 mois.  En passant, notre pédiatre nous a fortement conseillé d’introduire le lait 2% plutôt que le 3,25% qui est plus difficile à digérer.  Pour compenser la matière grasse, on peut donner du fromage. 

Vers 15 mois, nous avons commencé à introduire de petits cubes de fromage avec des pommes durant la collation de l’avant-midi.  De cette façon, nous avions jusqu’au diner pour évaluer si des réactions suivaient.  Comme il n’y en a eu aucune, nous avons introduit le yogourt – nous achetons le yogourt à 0% de matière grasse afin de maximiser la digestion. 

Dans notre cas, NUMERO UNO ne mange toujours pas de yogourt.  Il a de gros maux de ventre lorsqu’il en ingère alors on ne lui en donne simplement pas.  Pour les 3 autres, le yogourt a été essayé vers 16 mois mais introduits formellement vers 3 ans pour NUMERO DOS et vers 21 mois pour les jumeaux. 

Vers 16 mois, nous avons introduit le bœuf.  Il est à noté que le bœuf en cube, le bœuf bouilli, le rôti de bœuf sont plus facile à intégrer et digérer que le bœuf haché.  Celui-ci roule dans la bouche des bébés et comme ils n’en n’ont jamais mangé, c’est un lève-cœur!

Si tous les aliments ne causent aucune réaction, vers l’âge de 18 mois, votre enfant mangera exactement comme vous.  Si toutefois certains aliments causent des réactions, il sera de mise de réessayer l’introduction au bout de 3 semaines.  Si à nouveau une réaction se reproduit, vous devez demander une consultation en allergologie.

Je suis du genre à croire que chaque personne sait ce qui est bien pour lui.  Mes enfants ne mangent pas de tout.  NUMERO UNO n’aime pas le bœuf haché et mange très peu des autres variétés de bœuf.  Le yogourt lui donne mal au ventre.  Je ne l’oblige pas à en manger.  Il trouve ses protéines dans d’autres sources et pour le yogourt, on compense avec d’autres produits laitiers.

Plusieurs guides peuvent vous aider à l’introduction des aliments.  Par contre, je vous suggère de laisser votre enfant vous guider dans les introductions pour sa propre alimentation.  S’il refuse la cuillère de bœuf, malgré qu’il ne présente pas de réaction, il se peut qu’il ressente tout de même un inconfort suite à son ingérence.  Laissez-le donc vous guider.  Il pourra très bien découvrir les « bons gros hamburgers » alors qu’il aura 10 ans…

Alie -xxx-

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s