Le sport dans les familles nombreuses

hockeyCe n’est plus un secret.  Nous avons 4 enfants.  Quatre garçons.  Quatre sportifs???  Pour l’instant, seulement NUMERO UNO est inscrit dans un sport.  Il joue au hockey.  NUMERO DOS a bien essayé le karaté, le plongeon, la natation, il n’a pas encore trouvé son sport.  L’an prochain les jumeaux commenceront le patin.  Nous ne sommes pas de supers fanatiques de sports mais il est important pour nous que nos enfants trouvent un sport qui les passionne et qu’ils s’y adonnent régulièrement.  Mais qu’en est-il des autres durant ces séances de pratique sportives?

La saison dernière fut relativement simple.  Nous allions tous à l’aréna pour suivre les matchs d’hockey de NUMERO UNO.  Ce fut de belles sorties en famille malgré que NUMERO DOS aurait parfois préféré ne pas avoir à suivre.  À huit ans, on doit malheureusement encore suivre papa et maman…  Les jumeaux ont tellement aimés qu’ils sont devenus des JUNKIES d’HOCKEY à deux ans et demi.  Ils trippent.  Ils ne parlent que d’hockey.  Ils jouent au hockey partout et s’inventent des situations de punition, de blessure, de marquage, etc… ils empruntent même les prénoms des joueurs de l’équipe de NUMERO UNO!  Nous avons créé des monstres!

L’an prochain deviendra déjà problématique.  Nous aurons à gérer le hockey de NUMERO UNO et les cours de patin de SEIS et SIETE.  Si NUMERO DOS finit par trouver sa passion, nous aurons aussi ces plages horaires à intégrer à l’horaire familial.  J’ai donc demandé à des mamans (et deux papas) de familles nombreuses comment on gérait les horaires dans ces situations.

Palmarès des réponses fréquemment reçues :

  1. Papa va d’un côté, maman de l’autre et on trimballe la ribambelle qui ne pratique pas à ces heures-là.
  2. On regarde les horaires de cours avant d’inscrire les enfants pour ne pas avoir de juxtaposition d’horaire.
  3. On met grand-père et grand-mère à contribution soit pour garder les autres enfants, soit pour trimballer un des plus vieux.
  4. Il arrive qu’un ou l’autre manque des matchs car on ne peut pas toujours être partout.
  5. On fait des ententes avec les autres parents pour que nos enfants soient véhiculés et on s’échange des tours.
  6. Aucun enfant n’est inscrit individuellement à un sport.  On ne pratique que des sports familiaux que l’on fait tous ensemble.  Ski, patin, tennis, vélo, etc…
  7. Nous n’inscrivons jamais plus de deux enfants à des sports.  On alterne les inscriptions.  Ils ne font donc pas de sport d’équipe à toutes les saisons.

Alors peu importe votre façon de procéder, il vous faudra définir une méthode qui sera accepté par tous les membres de la famille et tous les gens impliqués. 

Ici nos enfants ne veulent pas être véhiculés par d’autres parents.  Pour l’instant il est encore important pour eux que papa et/ou maman soit présent.  Il faudra donc faire attention aux horaires avant de les inscrire et qu’ils acceptent qu’ils manqueront à l’occasion des parties car nous ne pourrons être partout à la fois.  Ce sera 3 à 4 sports pour 2 parents!  Espérons que les jumeaux choisiront le même sport et qu’ils seront dans la même équipe.  Ça allègera un peu les choses!

 

Bonne semaine

Alie –xx-

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s