NUMERO SEIS a besoin de lunettes

Dans le sac d’école de NUMERO UNO, j’ai trouvé ce papier tout froissé, plié en deux sur lequel est inscrit:  Je dédie cette histoire à mon petit frère NUMERO SEIS. 

Intriguée, je l’ouvre et lis son contenu :

Les lunettes de NUMERO SEIS

Il était une fois un petit garçon qui s’appelait NUMERO SEIS.  Il est tout « cute » mais un docteur Nadia a dit que NUMERO SEIS allait avoir besoin de lunette.  NUMERO UNO n’était pas d’accord que NUMERO SEIS allait avoir des lunettes mais quand NUMEOR SEIS essaya des lunettes il était très drôle.  Alors NUMERO UNO était d’accord que NUMERO SEIS porte des lunettes.

BANG!  En plein front…  Mes angoisses de mère reviennent, mes sentiments de culpabilité ressortent et je dois tout recommencer mon cheminement personnel!  C’était début mai 2013.

(Veuillez noter que les noms ont été retirés… Il est bien évident qu’à la maison, mes enfants ne sont pas nommés par numéro.  Ils ont tous un très beau prénom que nous avons choisis en fonction de leur personnalité à chacun…)

DSC00930_2

NUMERO SEIS se plaint souvent de mal de tête.  Ça fait un bout d’ailleurs. De plus, j’ai remarqué qu’il bouge toujours le livre d’histoire de façon à se placer parallèle à celui-ci plutôt qu’au-dessus comme le fond les autres.  On me passe le même commentaire à la garderie.  Il fait difficilement ses bricolages car il passe son temps à s’agenouiller sur le bord de la table afin d’être au niveau de celle-ci et parallèle au papier… 

Je décide donc de faire passer un examen de la vue à NUMERO SEIS.  Il aura bientôt 3 ans, est très loquace donc pourra répondre aux questions et je l’avoue, ça m’inquiète un peu.

Donc direction examen.

L’examen se déroule à merveille.  NUMERO SEIS agit comme un grand garçon avec l’aide de NUMERO SIETE qui lui tient la main durant tout l’examen.  Il répond bien aux questions, écoute les consignes, regarde aux bons endroits dans les machines.  Il pleure un peu lorsque l’optométriste lui applique des gouttes pour dilater les pupilles mais bon, c’est très peu tout de même.

Verdict : NUMERO SEIS souffre d’hypermétropie.  DE QUESSÉ?  Qu’est-ce que c’est ça l’hypermétropie?

Comme je suis seule avec NUMERO SEIS et NUMERO SIETE, qu’il est 5hpm passé, que ça fait 2h30 qu’on est là et que mes jujus sont des anges mais que là, ils commencent à gigoter pas mal et qu’en plus il nous faut encore passer à l’école chercher NUMEORS UNO et DOS et faire le souper en arrivant; je ne pose pas beaucoup de question.

J’apprends juste que son affection n’est pas grave mais qu’on devra la corriger.  Que généralement ça dure à vie.  Que les opérations ne se font pas avant l’âge adulte si on décidait de faire corriger chirurgicalement et que oui, NUMERO SEIS pourrait avoir éventuellement des lentilles de contact si on le désirait mais que ce n’est pas recommandé avant l’adolescence.

On me suggère de faire faire un examen à NUMERO SIETE car comme l’affection est génétique, il se pourrait que celui-ci en soit affecté aussi.

Je sors de là tout à l’envers.  C’est comme si on m’avait frappé un grand coup en plein front.  MON BÉBÉ A BESOIN DE LUNETTES!  Je ne veux pas! 

Il est bien trop beau pour le cacher derrière ces laideries qu’on m’a présentées.  Des montures de métal qui lui donnait un air d’adolescent dans un corps de bébé.  Ce n’est pas mon fils ça.  Mon fils est un petit clown.  Il est drôle, énergétique.  Il bouge sans arrêt.  Ce n’est pas un intello de 13 ans.  C’est un bébé de 3 ans. 

Arrive à la maison.  On doit dire à tous que NUMERO SEIS aura des verres correcteurs car ses yeux ne voient pas bien.  Ils ont tous la même réaction.  Ah non! On ne veut pas…

Et là les questions commencent.  Et je me rends compte que je ne sais pas quoi répondre.  Que je suis partie de là sans vraiment comprendre quoi que ce soit.  Que je n’ai pas posé toutes les questions nécessaires.

Durant la soirée, je téléphone une amie.  Celle-ci a des enfants qui portent des lunettes et leurs montures sont toujours belles, flyées, qui vont avec l’âge de ses enfants.  Je lui demande où elle se les procures.  De plus, je pose des questions sur l’affection de NUMERO SEIS puisque ces enfants en souffrent aussi.

C’est alors que j’apprends que l’hypermétropie est, en gros, une affection qui touche la cornée, le cristallin et la rétine de l’œil.  Celle-ci est sur ou sous développée ce qui fait que la lumière est projetée en trop grande quantité et que les objets sont ainsi flou lorsque l’enfant les regarde.  L’enfant affecté n’arrive pas à « focus-er » lorsqu’il regarde quelque chose de prêt. Tout est toujours flou.

Comme les enfants sont de grands « compenseurs », il est probable que NUMERO SEIS trouvait son focus en se plaçant parallèlement aux objets.

À force de lecture sur internet, j’apprends aussi que l’hypermétropie affecte 25% de la population et qu’elle est souvent non diagnostiqué chez les enfants car ceux-ci ne se rendent pas compte que l’objet qu’ils regardent est flou puisqu’ils ne l’ont jamais vu autrement.  Les enfants diagnostiqués, le sont généralement car ils ont des maux de têtes.  (http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=57; http://www.ophtalmologie.fr/hypermetropie.html)

Suite à toutes ses informations, je fais de nombreuses recherches sur internet afin de trouver des montures enfantines, de bonnes qualités mais surtout, à un prix raisonnable.  TRÈS DIFFICILE À TROUVER!  Oh! Il y en a plusieurs des montures pour enfants.  En Europe surtout.  Ici au Canada, elles sont rares et très dispendieuses.  Rendu à 2ham, j’abdique.  Je n’ai rien trouvé en bas de 200$ la monture.  JE CAPOTE!   

Je vais me coucher le cœur gros car je n’arrive toujours pas à concevoir que mon bébé devra porter des lunettes.

Et là, la culpabilité me frappe.  Pourquoi mon corps ne lui a-t-il pas transmis tout le nécessaire pour qu’il se développe complètement?  Pourquoi ses yeux, ses beaux yeux bleus n’ont-ils pas suivi le processus de développement normalement?  Ce soir-là, je m’endors en pleurant…

Le lendemain matin, NUMERO SEIS me demande en se levant quand il aura ses lunettes?  Je lui dis tout bonnement : T’as hâte d’avoir des lunettes mon bébé?  Il me répond très franchement en me regardant avec ses beaux grands yeux : OUI J’AI HÂTE…  Dr. Nadia elle avait un ballon rouge dans sa machine.  C’EST BEAU MAMAN UN BALLON.  Je veux voir mes ballons comme ça.  J’ai passé la journée à pleurer. 

Comme l’hypermétropie de NUMERO SEIS est considérée moyenne, je décide de poser des questions car sur certains sites, on parle de correction alors que sur d’autres, on dit que non. 

J’ai rappelé Dr. Nadia, notre optométriste.  J’ai confiance en son jugement.  Elle est notre optométriste familiale depuis maintenant 5 ans et on l’aime bien.  Elle m’indique que si NUMERO SEIS n’avait pas eu de gros maux de têtes, elle n’aurait probablement pas corrigé.  Que ceci aurait indiqué que son cristallin compensait pour l’affection mais comme il se plaint de maux de têtes à répétition et que nous devons lui donner de l’acétaminofène ou de l’ibuprofène tellement il a mal, elle préfère corriger.  Elle reverra  NUMERO SEIS un mois après son port de lunettes constant et ensuite, il sera suivi aux 6 mois.  Si l’état s’améliore, on diminuera la correction et peut-être qu’on l’éliminera éventuellement.  Par contre, comme le muscle de l’œil est le muscle le plus paresseux du corps, il faut s’attendre à ce que l’amélioration soit minime ou inexistante.  Pour l’instant, on lui donne la chance de ne plus avoir mal.

Je me renseigne aussi sur la pertinence de faire un examen à NUMERO SIETE car d’après certains sites, l’hypermétropie serait génétique alors que sur d’autres, elle serait le fruit d’un mauvais numéro à la loto des yeux.  Elle m’explique que l’hypermétropie serait EN PARTIE génétique.  Que ce n’est pas l’hypermétropie elle-même qui est génétique mais plutôt le développement de l’œil et ses fonctions.  Alors comme NUMEROS SEIS et SIETE sont jumeaux, elle préfère grandement faire l’examen à titre préventif.  Même si NUMERO SIETE en est atteint, comme il ne se plaint jamais du mal de tête, si l’affection est minime à moyenne, elle ne traitera pas.  Toutefois, nous saurons que l’affection est présente et on pourra faire un suivi.

Le samedi nous partons donc en famille faire le tour des lunetteries de la Rive Nord.  Tout le monde craque devant NUMERO SEIS et ses beaux yeux bleus.  La plupart des vendeurs et vendeuses comprennent vite ce que nous recherchons en le regardant tout simplement; son corps et sa démarche parlent d’eux-mêmes.  On finit par dégotter deux montures qui lui vont très bien.  Nous achèterons donc des lunettes pour NUMERO SEIS.

Je continue d’avoir de la difficulté à accepter que NUMERO SEIS doive porter des lunettes.  Par contre, il semble tellement heureux à cet idée et a tellement hâte de les recevoir que je me fais graduellement à l’idée.  De toute façon, je ne peux rien y faire.  J’ai aussi réalisé que je n’y suis pour rien.  J’ai de la peine de savoir qu’il risque de devoir porter ses verres pour le reste de ses jours mais je me dis que si c’est le seul problème de santé qu’il a, je me dois tout de même de remercier la VIE car avouons-le, c’est tout de même minime.

NUMERO SEIS a maintenant ses lunettes depuis une semaine.  Il est heureux.  L’adaptation aux lunettes va très bien.  Il est toujours aussi « cute ».  Il constate que dans la maison comme à l’extérieur, il a un paquet de belles choses à découvrir, ou plutôt redécouvrir.  Il est maintenant plus calme, il prend le temps de regarder les choses, de les analyser.

Nous suivrons l’évolution de son affection et nous continuons d’espérer que celle-ci se résorbe afin qu’il n’ait plus, un jour, à porter ses lunettes.

À mercredi,

Alie -xxx-

Advertisements

One response to “NUMERO SEIS a besoin de lunettes

  1. Nathalie, j’ai vécu exactement la même chose que toi récemment. Ma fille de maintenant 3 ans porte des lunettes depuis quelques mois parce qu’elle est hypermétrope elle aussi. Dans notre cas, c’est moi qui suis hypermétrope, je lui ai donc légué cela. Et moi non plus, je ne voulais pas que mon bébé porte des lunettes, moi aussi j’ai été tellement triste, moi aussi je me suis sentie coupable (je sais, c’est un peu ridicule, comme si j’avais le contrôle sur ma génétique!), moi aussi j’ai eu de la misère à trouver une monture pour son âge. Mais les premières journées qu’elle a porté ses nouvelles lunettes, elle nous pointait tous les petits détails qu’elle remarquait pour la première fois dans ses livres, elle n’arrêtait pas de nous dire ‘regarde ceci papa’, ‘regarde cela maman’. On s’est vite habitués et elle semblait tellement confortable que ça m’a aidé à accepter cette nouvelle réalité pour ma fille.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s