Adieu la suce!

On dit que dès le 6e mois de grossesse les bébés dans le ventre de leur mère sucent déjà leur pouce, il s’agit d’un instinct, voir un réflexe physiologique. La suce est souvent insérée dans la vie des enfants dès leur naissance car le besoin de téter fait surface et c’est un moyen de diminuer la tension, de calmer, de réconforter et cela rappelle le sein de maman.

C’est nous les parents qui insèrent cet objet dans la vie de nos enfants. Et souvent, nous voulons la faire disparaitre au moment que nous décidons opportun comme elle est entrée dans notre vie aussi, car évidament ce sont nous les parents qui partent à la recherche de cette fameuse suce, la nettoie, se lèvent parfois même la nuit pour la remettre à nos poupons qui hurlent dû à la perte de leur suce.

Selon moi, un avertissement devrait être inscrit sur l’emballage de la suce lors du premier achat : la suce ne doit pas être vissée à la bouche de votre enfant. La suce ne remplace pas vos paroles et vos gestes réconfortants aussitôt que vos enfants pleurent et crient.

IMG_1442

Et maintenant, comment la faire disparaître ?

ATTENTION! Même si le docteur a dit qu’à 18 mois elle devait disparaitre de la vie d’éveil de l’enfant et que le dentiste a dit qu’elle devait être bannie maximum à 3 ans, il faut y aller au rythme de l’enfant sinon des répercussions psychologiques peuvent apparaitre. D’ailleurs, certains disent que les adultes qui ont été sevrés brusquement ont plus de chances de se retrouver avec des compensations orales pour canaliser leur tension (cigarette, alcool, grignotages).

Premièrement, il faut CHOISIR le bon moment pour retirer la suce, il faut que vous les parents soyez en formes et prêt à affronter les humeurs désagréables de vos enfants. Et surtout, les deux parents doivent être d’accord. De plus, votre entourage (garderie, grands-parents…) soient au courant de ce que vous voulez faire avec la suce. Deuxièmement, il est recommandé d’abord d’éliminer la suce lors des activités de jour, ”la suce c’est pour les dodos!” Si votre enfant l’a constamment dans la bouche, commencer d’abord par l’éliminer par exemple à chaque fois qu’il parle ”enlève la suce je ne comprends pas” et lors des sorties extérieures ”pas de suce dehors!” Conserver la suce pendant quelques temps pour les dodos. Son effet rassurante vous permettera de vous reposez si l’humeur de vos enfants est plus difficile le jour. Utiliser la même technique pour vos jumeaux pour ne pas créer de jalousie.

Considérant que chaque enfant est différent IL N’Y A PAS DE TRUC MIRACLE il est possible que vous devez utiliser une technique différente pour chacun de vos jumeaux. Certains éviteront d’acheter des suces plus grosses (selon l’âge de l’enfant) afin que celui-ci se sente moins à l’aise avec une tétine de nourrisson. Certains attenderont qu’elle soit brisée et diront que c’est fini la suce est brisée. D’autres couperont le bout. Certains utilisent la créativité avec des histoires du genre : on donne la suce au lapin de pâques, au père noël ou à un nouveau-né qui en a plus besoin que toi. Certains iront même à faire une fête d’adieu à la suce et la faire envoler dans le ciel avec un ballon à l’hélium pour rejoindre un être perdu au ciel. D’autres échangeront la suce contre un objet souhaité ++ par l’enfant. Certains enfants abandonneront la suce par eux-mêmes, comme sa un jour sans avertissement : bye-bye suce! Il ne faut surtout pas oublier de souligner par des félicitations toutes les fois que l’enfant n’a pas sa suce. Il faut également voir si l’environnement de l’enfant est assez sécurisant et stimulant avant de lui retirer la suce. Lorsqu’on commence cette intervention il ne faut surtout pas retourner en arrière, à moins d’avis contraire d’un spécialiste qui mentionne que l’enfant est en grande détresse et cela causera des séquelles. Il faut être sensible à tout ce qu’il démontrera.

À ÉVITER :

-Retirer la suce à un moment stressant pour l’enfant (l’arrivé d’un nouveau bébé dans la famille).

-De lui dire : ”tu n’es plus un bébé”, ”tes amis n’ont plus de suce” Ces phrases nuisent au sevrage.

Personnellement, mon conjoint et moi en avions parlés quelques temps auparavent et nous étions dit qu’au rendez-vous médical de 18 mois si tout allait bien, nous retirons la suce à un de nos jumeaux. Dans notre cas, seul 1 de nos jumeaux utilisait la suce. Dès les premiers mois de vie nous avions dit que nous souhaitons pas que notre enfant ai la suce en permanence dans la bouche. Nous la laissons en tout temps dans la couchette : pour les dodos seulement. Le moment était bien choisi car nous avions congés les jours suivant, donc de retour à la maison, mon conjoint cacha la fameuse suce. Au moment de la sieste nous avons ressenti une petite réticence de la part de notre fils mais il fini par dormir. Et au coucher, il pris quelques minutes de plus à s’endormir mais sans plus. Depuis nous avons dit : ADIEU LA SUCE!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s