Le besoin de reconnaissance des mères

Pour commencer, je dois dire que j’ai longuement hésité avant d’écrire cet article. J’avais peur de paraître ingrate ou geignarde, ou que mon opinion soit mal interprétée. En effet, j’écris rarement des articles de pure opinion, car justement j’ai peur d’être jugée ou mal comprise. Aujourd’hui je décide donc de vous parler de constatations et d’opinions bien personnelles.

Ce sujet me trotte dans la tête depuis que j’ai lu l’article de mon co-blogueur intitulé «être père et la reconnaissane». J’ai apprécié son article et je trouve que les pères méritent évidement la reconnaissance. Cependant, cela m’a fait réfléchir à ma situation. Est-ce que mon conjoint reçoit assez de reconnaissance? Et quant est-il de moi? Dans mon entourage j’entends régulièrement ce genre de commentaire: «Ton chum c’est vraiment un bon père!», «Il s’occupe tellement bien de ses enfants!», «Il est vraiment gentil ton chum, hein?». Évidemment, ces commentaires me rendent heureuse et fière d’avoir choisi un tel homme pour être le père de mes enfants. Cependant, il y a un petit quelque chose qui m’irrite là dedans.

Je vous explique. L’autre jour j’étais chez mon médecin de famille et elle prend des nouvelles de ma petite famille et me dit : «Votre conjoint270588_10150702922785527_2316399_n vous aide beaucoup je crois» en sous entendant que je suis chanceuse. C’est vrai que je suis chanceuse, mais pourquoi les gens considèrent-ils qu’un père qui s’occupe de ses enfants «aide» sa conjointe? Une mère qui s’occupe de ses enfants n’aide personne… elle rempli son rôle de mère point. Être père, pour moi, ça veut dire passer des moments avec ses enfants, participer à leur éducation, participer à la vie de famille, etc. Bref, ce que je trouve irritant c’est que dès qu’un père fait quelque chose pour ses enfants, il est automatiquement merveilleux, mais lorsque la mère fait la même chose c’est juste normal.

Un autre exemple, mon conjoint a un horaire de travail atypique et a parfois 3-4 jours de congé durant la semaine. Une semaine ou il avait congé le mardi, mercredi, jeudi, vendredi, il a décidé de ne pas envoyer les filles à la garderie le jeudi et de les garder avec lui pour la journée. Lorsque je suis allée reconduire les filles le lendemain, les éducatrices m’ont toutes dit à quel point elles trouvaient mon chum gentil de faire ça. C’est vrai que c’est super, mais moi j’avais souvent une journée de congé par semaine et je les gardais avec moi cette journée là. Jamais une éducatrice n’a pris le temps de me dire que c’était bien de faire ça, ou que j’étais donc «gentille». Bref, les gens sont portés à faire rapidement des compliments aux papas et oublient parfois que les mamans aussi travaillent fort. Je sais que ce réflexe vient du fait que les pères s’impliquent depuis peu auprès de leurs enfants. Personnellement, je crois que, de nos jours, les tâches doivent être partagées moitié-moitié si on veut qu’une famille fonctionne. Avec les deux parents qui travaillent et les horaires de fous que nous avons, on n’a pas le choix. Je crois donc que les tâches doivent être partagées, tout comme la reconnaissance.

Bon vous allez surement trouver que je me plaint pour rien, que dans la vie c’est rare d’avoir une petite tape sur l’épaule et qu’il faut bien souvent s’en passer. Vous avez raison. Ces petits commentaires positifs ne sont pas obligatoires, mais ils peuvent parfois nous aider à traverser des moments plus difficiles. Comme je l’ai mentionné plusieurs fois, cela me fait plaisir que les gens remarquent que mon conjoint s’investit auprès de nos filles, mais cela m’amène également à me questionner. Si lui est un bon père et que tout le monde le lui dit, moi je dois être une mauvaise mère puisque je n’ai pas ce genre de commentaires… Bref, si vous avez des mamans dans votre entourage qui s’occupent bien de leurs enfants, bien que ce soit leur rôle, un petit compliment de votre part pourrait être grandement apprécié et qui sait pourrait peut-être même ensoleiller une journée grise. Alors ne soyez pas gêné, complimentez!

Advertisements

2 responses to “Le besoin de reconnaissance des mères

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s